Les traboules de la Croix – Rousse

Elles ont abrité les allées et venues clandestines des Canuts lors de leur révolte de 1831 et des Résistants lyonnais pendant la guerre de 1939-1945.
La traboule la plus visitée est « la Cour des Voraces » avec un escalier monumental.

De passage en passage, nous arrivons en vue plongeante sur l’amphithéâtre où furent martyrisés les premiers Chrétiens.

Notre promenade se termine à l’angle du 49 quai Saint Vincent et du 2 rue de la Martinière pour découvrir l’histoire de la ville devant le « Mur peint des Lyonnais » célèbres. Cette fresque réalisée en 1994-1995 représente 25 personnages historiques lyonnais et des personnages contemporains.